Bonne ou mauvaise posture ?

Comprendre les contractures musculaires pour mieux les traiter

Une contracture musculaire une réaction de vos muscles qui se tétanisent et deviennent, très sensibles voir douloureux de façon durable. 

Un muscle se contracte pour limiter les articulations dans leurs mouvements afin de protéger un problème sous-jacent. 

Parmi les principaux muscles touchés, l’on retrouve : les mollets, les cuisses, le cou et le dos.

Les contractures musculaires sont un problème très souvent rencontré chez les sportifs et les personnes âgées notamment (mais peuvent survenir à toutes âges).

Vous pouvez alors vous demander quelles sont les causes du développement de cette affection gênante et surtout, comment vous en protéger.

Origine de la contracture musculaire

Repérer les symptômes

Il est intéressant de pouvoir repérer l’apparition d’une contracture dès les premiers symptômes pour mieux vous en débarrasser.

  • Certains de vos muscles se durcissent et/ou deviennent douloureux
  • Vous avez de mal à vous mouvoir correctement
  • Vous avez une sensation de crampe qui dure plusieurs jours

Ces symptômes vous limitent dans vos mouvements et peuvent très rapidement devenir très gênant.

Cette liste n’est pas exhaustive mais vous donne une première idée d’éléments qui pourront vous permettre de détecter rapidement un cas de contracture musculaire.

Causes fréquentes

La survenue des contractures musculaires peut-être liée à plusieurs choses.

Parmi les causes recensées les plus courantes, l’on distingue :

  • Une sur-sollicitation de vos muscles
  • Une mauvaise hygiène de vie
  • Un manque d’hydratation
  • Un surplus de fatigue trop important pour votre corps
  • La sédentarité ou l’absence d’activité physique
  • La contracture peut être aussi une réaction de défense de votre corps liée à un torticolis, une entorse, la lombalgie, etc…

Les contractures musculaires peuvent se développer à n’importe quel âge. Notons néanmoins que plus vous êtes âgé, plus le corps se fatigue facilement et plus vous êtes sujets à l’apparition d’affections telles que les contractures musculaires. 

Comment éviter l’apparition des contractures

Il est intéressant de savoir comment se prévenir de son apparition.

La manifestation de la contracture reste un phénomène complexe et difficilement prévisible. Néanmoins, certaines habitudes limiteront l’apparition de cette défaillance de vos muscles.

Parmi les pistes à étudier :

  • Votre alimentation: un régime alimentaire et une bonne hydratation vous permettront d’avoir des muscles moins défaillant.
  • Il convient également d’éviter les efforts inadaptés à vos capacités physiques.
  • Reposez correctement vos muscles, de manière à vous protéger de la fatigue musculaire.
  • Si vous êtes un sportif, pensez à vous échauffer et à vous étirer correctement avant et après votre entrainement.

Que faire en cas de contracture musculaire ?

Dans le cas ou votre douleur est difficile à supporter ou dure plus de 10 jours, il est important que vous consultiez un spécialiste de la santé. Un mal similaire à une contracture peut être un symptôme d’une maladie plus grave.

Soulager la douleur 

La contracture musculaire est un phénomène qui est certes peut grave mais qui peut être douloureux et extrêmement gênant au quotidien.

Pour vous soulager de vos douleurs, plusieurs types de solutions s’offrent à vous.

Parmi les solutions à mettre en place pour soulager votre douleur, l’on retrouve :

  • L’application de chaleur sur la zone contracté ; de façon à ce que le muscle se détende grâce à une circulation sanguine fluidifié et de meilleur qualité.
  • Réaliser des étirements ; soyez néanmoins prudent sur le type d’étirement que vous allez choisir et ne forcez pas vos muscles la douleur s’intensifie.
  • Les massages doux ; dans le but de détendre la zone lésée, vous pouvez masser la zone contractée à l’aide d’huiles essentielles telle que l’huile de gaulthérie ou l’huile d’eucalyptus.
  • L’utilisation de médicaments de type myorelaxant ou antalgique ; les décontractants musculaires et les médicaments qui aident à lutter contre la douleur peuvent vous être prescrits.

Choisir les bons étirements

En effet, en fonction de la localisation de votre contracture, certains étirements sont plus adaptés que d’autres.

Nous vous avons listé quelques façons de vous étirer de manière à vous donner une idée de comment vous soulager le plus facilement possible, en fonctions de différents types de contracture :

  • Faire disparaître un torticolis ; pour faire disparaitre votre contracture au cou, vous pouvez par exemple tourner en douceur votre tête vers la droite puis à vers la gauche, ensuite d’avant en arrière. Répétez l’opération autant de fois que nécessaire. Pensez à travailler votre respiration durant vos mouvements.
  • En cas de contracture au bras ; si vous souffrez de contracture au bras, tendez votre bras devant vous, puis tirez vos doigts vers l’arrière de manière à étirer les biceps et les avant-bras.
  • Les contractures aux niveaux des muscles de vos fesses ; placez-vous sur le dos puis repliez vos jambes jusqu’à 90°. Placez la jambe affectée par-dessus l’autre jambe puis passez vos mains entre vos jambes. Ensuite, tirez doucement de manière à étirer votre muscle piriforme.
  • En cas de contracture des muscles de la cuisse ; placez-vous sur le sol, tendez votre jambes sur le coté de manière à étirer la partie contracturé (dans ce cas, il s’agit d’étirer la partie interne de votre cuisse).

Vous pourriez également aimer...