Bonne ou mauvaise posture ?

Comprendre les contractures musculaires pour mieux les traiter

Une contracture musculaire une réaction de vos muscles qui se tétanisent et deviennent, très sensibles voir douloureux de façon durable.  Un muscle se contracte pour limiter les articulations dans leurs mouvements afin de protéger un problème sous-jacent.  Parmi les principaux muscles touchés, l’on retrouve : les mollets, les cuisses, le cou et le dos. Les contractures …

Un nouveau médicament offre de l'espoir aux jeunes garçons atteints de dystrophie musculaire de Duchenne

Revue par Emily Henderson, B.Sc.25 sept 2020 Un nouveau médicament offre de l'espoir aux jeunes garçons atteints de la maladie neuromusculaire progressive de la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) en offrant potentiellement une alternative aux glucocorticoïdes à haute dose qui ont des effets secondaires importants. Les résultats provisoires d'un essai clinique de 24 mois à …

Des chercheurs de Yale identifient un traitement possible pour la dystrophie musculaire de Duchenne

Revue par Emily Henderson, B.Sc.12 sept 2020 Des chercheurs de Yale ont identifié un traitement possible de la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD), une maladie génétique rare pour laquelle il n'existe actuellement aucun remède ou traitement, en ciblant une enzyme qui avait été considérée comme «indruggable». La découverte apparaît dans l'édition du 25 août de …

Une étude examine la sécurité et les premiers résultats de la thérapie génique pour l'atrophie musculaire spinale

Revue par Emily Henderson, B.Sc.25 août 2020 En mai 2019, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé une thérapie de remplacement génique pour l'atrophie musculaire spinale (SMA) héréditaire et progressive liée à la maladie neuromusculaire 5q. L'approbation incluait tous les enfants atteints de SMA âgés de moins de deux ans; cependant, la …

La FDA approuve le premier médicament oral pour le traitement de l'atrophie musculaire spinale

La Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé aujourd'hui Evrysdi (risdiplam) pour traiter les patients de deux mois et plus atteints d'amyotrophie spinale (SMA), une maladie génétique rare et souvent mortelle affectant la force musculaire et le mouvement. Il s'agit du deuxième médicament et du premier médicament oral approuvé pour traiter cette maladie. Evrysdi …

Nouvel aperçu des fondements moléculaires du développement musculaire

Dans le monde de l'haltérophilie, certaines personnes gagnent plus de muscle plus rapidement que d'autres, peu importe ce qu'elles font. Maintenant, une nouvelle étude humaine peut expliquer pourquoi cela se produit. Une équipe de chercheurs de l'Université de McMaster, aux côtés d'autres chercheurs du Canada, du Royaume-Uni et des États-Unis, a trouvé de nouvelles réponses …

Des chercheurs allemands recommandent un dépistage et un traitement précoces de l'atrophie musculaire spinale

Revu par Emily Henderson, B.Sc.11 juin 2020 L'avènement des interventions thérapeutiques pour l'atrophie musculaire spinale (AMS) a accru l'importance du diagnostic et du traitement présymptomatiques. Le moment de commencer le traitement chez les enfants atteints d'une maladie moins grave reste controversé. Maintenant, dans un rapport publié au Journal des maladies neuromusculaires, Des chercheurs allemands plaident …

La vitamine B3 a un effet thérapeutique dans la maladie musculaire progressive

Une équipe internationale de scientifiques, dirigée par l'Université d'Helsinki, a rapporté que la vitamine B3, la niacine, avait un effet thérapeutique dans les maladies musculaires progressives. La niacine a retardé la progression de la maladie chez les patients atteints de myopathie mitochondriale, une maladie progressive sans aucun traitement curatif antérieur. Les formes de vitamine B3 …

Les nanostimulateurs peuvent amplifier les pouvoirs régénératifs des cellules souches pour la réparation musculaire

Revu par Emily Henderson, B.Sc.3 mai 2020 En médecine régénérative, un traitement idéal pour les patients dont les muscles sont endommagés par le manque d'oxygène serait de les revigorer avec une injection de leurs propres cellules souches. Dans une nouvelle étude publiée dans la revue ACS Nano, des chercheurs de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign …