Nouveau programme pour étudier les difficultés financières et la pauvreté alimentaire au sein de la communauté des forces armées

La plus ancienne organisation caritative nationale à trois services du Royaume-Uni, en partenariat avec l'Université de Northumbria, a annoncé aujourd'hui le lancement d'un programme de recherche sur les difficultés financières et la pauvreté alimentaire au sein de la communauté des forces armées.

Sur une période de deux ans, le Northern Hub for Veterans and Military Families Research et le Healthy Living Lab de l'Université de Northumbria travailleront en étroite collaboration avec SSAFA et leur réseau de bénévoles pour recueillir et analyser une gamme de données anonymisées provenant du personnel en service, des anciens combattants et des familles de les trois branches de la communauté des forces armées.

Les méthodes de collecte de données proposées ont été soigneusement conçues pour garantir un impact minimal sur les bénéficiaires au cours des étapes initiales auxquelles ils devraient normalement passer pendant le processus de gestion des dossiers du SSAFA. SSAFA prend en charge les besoins de bien-être de plus de 85000 vétérans, familles et personnel de service, avec plus de 41000 cas et visites effectués seuls en 2019, dans les communautés locales du Royaume-Uni.

La recherche est en partie financée par une subvention de l'Armed Forces Covenant Fund Trust, qui a identifié un besoin de preuves afin d'identifier les besoins futurs et de développer des modèles de financement dans l'ensemble de la communauté des forces armées. Il s'agit de la prochaine étape de la recherche et est le résultat direct de l'impact du projet collaboratif Map of Need.

Le projet Map of Need analyse les données du NHS et des organismes de bienfaisance du secteur caritatif des forces armées, ce qui a fourni au gouvernement et au secteur des anciens combattants au sens large un aperçu de la santé et des soins sociaux de la communauté des anciens combattants et des familles des militaires.

Dans le cadre du projet Map of Need, l'équipe de Northumbria a conclu des accords de partage de données avec les principaux organismes de bienfaisance du secteur des anciens combattants ainsi qu'avec le NHS. Nous analysons ces données anonymisées pour fournir au gouvernement et au secteur des anciens combattants en général un observatoire de la santé et des soins sociaux de la communauté des anciens combattants et des familles des militaires.

En conséquence directe de cet effort de collaboration, la carte des besoins a identifié que les difficultés financières sont un problème important, mais peu étudié, au sein de la communauté des anciens combattants. Cette nouvelle étude examinera plus en profondeur les difficultés financières et la pauvreté alimentaire au sein de cette communauté à travers l'ensemble du Royaume-Uni. Cette prochaine étape dans la recherche et le financement pour l'entreprendre sont le résultat direct de l'impact du projet Map of Need. « 

Dr Matt Kiernan, professeur agrégé en santé mentale et études sur les anciens combattants, et directeur du Centre nordique de recherche sur les vétérans et les familles des militaires à l'Université de Northumbria

La professeure Greta Defeyter, directrice du Healthy Living Lab de l'Université de Northumbria, a déclaré: « Covid-19 a mis en lumière l'aggravation des inégalités et de la pauvreté alimentaire au Royaume-Uni. Cependant, la question de la pauvreté alimentaire dans la population des vétérans a souvent été négligée et jamais correctement étudiés à cette échelle. Le Healthy Living Lab est ravi de s'associer à nos collègues du Veteran Hub et de la SSAFA pour étudier cette question importante. « 

Les difficultés financières et la pauvreté alimentaire ont toujours été un problème pour certains au sein de la communauté des forces armées, mais les données n'ont jamais été auparavant collectées et analysées de manière aussi complète.

La base factuelle de cette recherche nous permettra de nous assurer que nous, ainsi que les diverses organisations avec lesquelles nous travaillons en étroite collaboration, sommes en mesure de planifier et d'allouer les futurs projets et ressources encore plus efficacement qu'auparavant, ce qui est très opportun compte tenu des difficultés. beaucoup seront probablement confrontés à la pandémie et à ses effets sur les économies mondiales et nationales. « 

Lt général Sir Andrew Gregory, directeur général de SSAFA

Vous pourriez également aimer...